Thème: Uncategorized
2014.11.06

« Il faut stopper le démantèlement de l’État québécois par les libéraux et réaffirmer nos valeurs » — Daniel Boyer, président de la FTQ

Sherbrooke, le 6 novembre 2014. – En visite à Sherbrooke, à l’occasion d’une tournée des régions, le président de la FTQ, Daniel Boyer, invite les membres de tous les affiliés de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) à saisir toutes les occasions pour réaffirmer les valeurs qui ont contribué à construire un Québec aux couleurs de la démocratie, de l’égalité et de la justice, un Québec soucieux des besoins de sa collectivité. « Ce Québec, a soutenu le président de la FTQ, Daniel Boyer, le gouvernement du Québec s’apprête à le démanteler. Tout ce qu’on a pu voir depuis le retour des libéraux au pouvoir, c’est la volonté de rétrécir l’État à sa plus simple expression, et à mettre aux pas ceux qui élèvent la voix. Ce que l’on voit aujourd’hui dans la santé justifiera demain une plus grande privatisation. Ce que l’on voit aujourd’hui avec les attaques contre les régimes de retraite prélude à ce que nous verrons dans les grandes négociations. Ce que l’on voit avec la réforme des commissions scolaires, c’est une volonté de centraliser toujours plus de pouvoir entre les mains de quelques individus, passés maîtres dans l’art de berner la population. Lire la suite

2012.09.13

Invitation familiale au parc Camirand

INVITATION FAMILIALE Parc Camirand Samedi 15 septembre 2012 « L’IMPACT RÉGIONAL SUITE AUX COUPURES DU FÉDÉRAL » Consoeurs, confrères, L’objectif de cette journée familiale est de sensibiliser la population. C’est sous le thème « L’Impact régional suite aux coupures du gouvernement fédéral », que l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), section locale 10460 et le Conseil régional FTQ Estrie, en collaboration avec le député, Pierre-Luc Dussault du NPD organise une « Journée familiale » au parc Camirand, à Sherbrooke. Lire la suite

2012.05.08

DU 22 AVRIL… AU 22 MAI : LE QUÉBEC QUE NOUS VOULONS !

Le 22 avril dernier, 250 000 personnes défilaient dans les rues de Montréal alors que des milliers d’autres lisaient la déclaration sur la Journée de la Terre en entendant sonner les cloches de leur église. Un mois plus tard, soit le 22 mai, débutera le colloque de la FTQ intitulé Sortir des sentiers battus. Qu’ont en commun ces 2 événements ? L’enjeu du bien commun!
Nous sommes toutes et tous concernés! Les richesses naturelles et énergétiques nous appartiennent. Sur ces enjeux, nos luttes syndicales ne concernent pas uniquement ceux et celles qui œuvrent dans ces secteurs. Quel que soit notre milieu de travail, quel que soit notre secteur d’activité, que l’on habite en ville ou en région, nous sommes toutes et tous interpellés! Lire la suite

2010.03.11

Ensemble pour les services publics

Consoeurs, confrères, C’est sous le thème « Ensemble pour les services publics », que le Front commun organise une « Grande Manifestation », à Montréal le samedi 20 mars 2010. L’objectif de cette manifestation est de démontrer notre désaccord à la privatisation des services de santé; plus de 50 000 personnes sont attendues… Faisons notre part en démontrant que nous supportons et tenons à nos services publics. Lire la suite

2009.10.30

Invitation à Opération Nez rouge 2009

« Opération Nez rouge 2009 » Vendredi 11 décembre 2009 Le Conseil régional et ses syndicats affiliés en sont à leur cinquième année de participation. Il nous fait encore plaisir cette année de s’associer à cette campagne. Lire la suite

2009.10.22

Résolution FTQ sur les finances publiques

RÉSOLUTION SUR LES FINANCES PUBLIQUES ATTENDU QUE la crise économique actuelle tire son origine d'un modèle économique qui a donné trop de place aux forces du marché et à la déréglementation, et qui a négligé le rôle de l'État dans le développement économique et la redistribution de la richesse; Lire la suite

2009.10.22

Résolution FTQ sur la santé

ATTENDU QUE l'adoption, en juin 2009, de la Loi 34, Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant les centres médicaux spécialisés et les laboratoires d'imagerie médicale générale; Lire la suite

2009.09.23

Le programme SHASE est offert gratuitement à tous!

S.H.A.S.E.(Soutien aux hommes agressés sexuellement durant l’enfance) SHASE est un programme offert aux hommes ayant subi des agressions sexuelles avant 18 ans. Le programme se déroule sur une période d’environ 3 mois (12 séances de trois heures). L’objectif est de permettre à ces hommes de briser l’isolement causé par ces abus et de favoriser un sain rétablissement (mieux-être). Différents thèmes sont abordés durant le programme : • Les conséquences des agressions; • La non-responsabilisation; • Les pertes vécues; • Le processus de deuil; • Les stratégies de survie; • La sexualité et l’intimité, etc. Saviez-vous que…. - 1 homme sur 6 sera victime d’abus sexuel durant son enfance; - Dans un milieu où il y a beaucoup de consommation d’alcool ou de drogues, on passe à 4 hommes sur 10; - Contrairement à la croyance populaire, 7 hommes victimes sur 10 ne développeront pas de comportements d’abus sexuel envers une autre personne; - Le programme SHASE est offert gratuitement à tous! Prochain groupe 13 octobre 2009 Info : Charles Racine (819) 564-5043 #250 Lire la suite

2009.06.23

Les 17 et 18 avril 2009 à Victoriaville

La 13e rencontre annuelle du réseau des délégués sociaux et déléguées sociales a eu lieu les 17 et 18 avril 2009 à l’hôtel Victorin à Victoriaville. Quelques 60 personnes, dirigeant(e)s syndicaux et délégué(e)s sociaux ont participé à l’ouverture le vendredi soir. Le thème de la conférence « Pas d’avenir sans relève » était d’actualité. Le confrère René Roy est venu souligner l’importance du réseau d’entraide et nos alliés de Centraide étaient représentés par Annie Jean, directrice générale de Centraide Centre-du-Québec. De plus, Marie-Michèle Lemaire de l’organisme « Panda » a présenté les services de son organisme et nous a parlé du déficit de l’attention et de ses effets sur la personne. La pièce de théâtre jouée par des délégués sociaux et déléguées sociales a permis de lancer le thème de la conférence. Les dirigeant(e)s syndicaux présents ont saisi l’occasion pour donner leur opinion concernant la relève des DS dans leur section locale. La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié ce qui a permis les retrouvailles des aidants du Conseil régional FTQ Mauricie et Centre-du-Québec ainsi que ceux et celles du Conseil régional FTQ Estrie. La journée du samedi était plutôt réservée à la trentaine de délégué(e)s sociaux présents à la conférence. Les discussions ont surtout tourné sur la façon de faire des militants aidants pour s’assurer une relève dans leur milieu de travail ou leur section locale. Bien sûr, il faut le soutien de l’exécutif de notre section locale pour faire former des délégués sociaux mais il est aussi essentiel que les DS s’impliquent pour montrer l’importance de leur présence dans la vie syndicale. D’autres suggestions apportées à cette rencontre sont énumérées dans le rapport synthèse de la consoeur Johanne Deschamps, présente à notre activité annuelle. Ce rapport est disponible dans les bureaux des deux Conseils régionaux. De plus, la consoeur Isabelle Coulombe est aussi venue rencontrer les participant(e)s puisqu’elle a accepté la responsabilité du réseau FTQ. Bernise Martel Responsable du réseau des délégués sociaux et déléguées sociales Lire la suite

2009.06.23

Hôtel le Victorin les 17 et 18 avril 2009

« Pas d’avenir sans relève » Assez étonnamment, un des principes qui guident notre action nous dessert lorsque vient le temps de mieux faire reconnaître le réseau. En effet, notre « libre, volontaire et confidentiel » nous laisse un peu seul car nos membres n’ont pas absolument le goût de s’afficher publiquement pour dire comment le délégué social les a aidé à se garder en emploi. Donc, seul(e)s et aussi tanné(e)s d’être obligé de s’expliquer afin de se faire reconnaître! Mais heureusement, il nous reste du pouvoir sur nous-mêmes! Ces réflexions nous amènent, comme dans le cours « Approche en situation de conflit », à travailler sur les forces motrices et non s’attarder aux forces restrictives. En effet, les résistances ne sont pas générées par nous. Elles sont l’œuvre de quelqu’un d’autre…sur lequel nous n’avons pas le contrôle. Pourquoi alors ne pas se concentrer sur les éléments qui, dans notre situation, peuvent faire avancer les choses, par exemple : • Ne pas dire je suis président de la section locale et je m’occupe aussi de la santé-sécurité mais plutôt « Je suis délégué social et aussi président de la section locale et je m’occupe de santé-sécurité au travail. • À l’assemblée générale, ne pas dire « Je ne comprends pas pourquoi la section locale ne forme pas plus de délégué social » mais plutôt, amener le président à la rencontre annuelle. • « J’aimerais vous parler comment le travail de délégué social aide à garder des gens en emploi ». • Comment l’exécutif qui a des problèmes financiers peut-il proposer des solutions à la formation de 5 nouveaux délégués sociaux? « Je propose que vous nous fassiez un rapport à la prochaine assemblée. Qui me seconde? Il faut nous multiplier (amener un nouveau à chaque conférence) Il faut nous afficher : • S’inscrire dans les statuts et règlement • Avoir un poste à l’exécutif • Faire rapport à l’assemblée • Faire des kiosques lors d’assemblée Il faut être contagieux : • Être là, être disponible, servir d’exemple • Parler à nos collègues de ce que l’on vit pour qu’ils comprennent ce que l’on fait • Porter notre épinglette de DS, afficher le poster du réseau • Être présent et diffuser pendant les semaines de prévention de toxicomanie, ou de santé-sécurité ou encore de suicide • S’associer à des causes syndicales qui nous ressemblent (jour de deuil) • Aller présenter nos bons coups aux autres sections locales (clauses de nos conventions collectives concernant les DS, visualiser la pièce de théâtre jouée par des DS lors de la conférence annuelle) • Observer nos consoeurs et confrères et amener une personne à se voir dans le rôle de délégué social On fait tout cela : Parce que l’on veut plus de libérations Parce que l’on croit essentiel d’être plus nombreux et d’avoir des nouveaux. Johanne Deschamps FTQ Lire la suite